À propos des verrues vulgaires et plantaires

À propos des verrues vulgaires
Le virus du papillome humain (VPH) est à l'origine de la verrue vulgaire. La pénétration du virus dans la peau entraîne une surproduction de tissu kératinisé. Cela entraîne la formation d'une callosité qui protège et masque le virus tout en permettant à la verrue de poursuivre sa croissance. 

À propos des verrues plantaires
Les verrues plantaires sont également causées par le virus du papillome humain. Elles sont très courantes et la plupart des personnes en souffrent à un moment ou l'autre de leur vie. Alors que les verrues vulgaires demeurent des callosités au-dessus de la peau, la pression exercée lors de la marche repousse les verrues plantaires dans la peau. Cette croissance intérieure peut les rendre plus douloureuses et difficiles à traiter.

À propos des acrochordons 
Les acrochordons sont des excroissances cutanées inoffensives et non contagieuses. Un acrochordon se reconnaît à la présence de TOUTES les caractéristiques physiques suivantes : petite excroissance cutanée molle, rosée, facile à déplacer et indolore, reliée à la peau par une petite tige étroite. Les acrochordons sont des excroissances cutanées courantes et bénignes, ils peuvent apparaître de façon isolée ou être plusieurs centaines. Bien que certains acrochordons tombent spontanément, la plupart persistent une fois formés. . 

Prévention des verrues vulgaires et plantaires

  • Lavez-vous souvent les pieds à l'eau et au savon et veillez à ensuite les sécher soigneusement. 
  • Ne portez pas les chaussures d'autres personnes.
  • Dans les douches ou vestiaires publics, portez toujours des sandales en caoutchouc ou des tongs.
  • Évitez de marcher à pieds nus dans les endroits humides. Les sandales et tongs offrent une protection lors de la fréquentation de piscines et de spas publics.

 

Origine des acrochordons

Les chercheurs n'ont pas encore totalement identifié l'origine des acrochordons, bien que la majorité d'entre eux s'accordent sur le fait que la friction induite par le frottement soit la théorie la plus probable, les zones d'apparition les plus fréquentes étant à proximité des bretelles de soutien-gorge ou d'une articulation. 

Les verrues et acrochordons sont-ils contagieux?

Verrues vulgaires et plantaires
Les verrues se transmettent facilement par contact direct avec le virus du papillome humain. Les virus sont capables de pénétrer dans la peau par le biais de fissures mineures à la surface de la peau. Les verrues sont moins fréquentes chez les adultes car la plupart d'entre eux ont développé une immunité contre le virus du VPH, ce qui n'est pas le cas des enfants. Le partage de serviettes, de rasoirs ou d'autres effets personnels favorise la transmission de l'infection. Après contact avec le VPH, une verrue peut croître lentement sous la peau pendant plusieurs mois avant que vous ne la remarquiez.

Acrochordons
Les acrochordons ne se transmettent pas d'une personne à l'autre. 

Ils sont très courants dans l'ensemble de la population, avec une prévalence de 46 %. La prévalence des acrochordons augmente avec l'âge, apparaissant chez 59 % des adultes avant l'âge de 70 ans.

La plupart des gens développeront un acrochordon à un moment ou l'autre de leur vie. Les hommes et les femmes sont aussi enclins les uns que les autres à en développer. La grossesse, le diabète et l'obésité sont tous associés au développement d'acrochordons ; chez les personnes en surpoids, cela pourrait être dû à une friction cutanée accrue suite à l'excès de plis cutanés.

Trouver d'autres produits Trimb Healthcare